La sécurité de leur infrastructure numérique est devenu un sujet de préoccupation majeur pour les entreprises du monde entier. Les recherches récentes de CSC portent sur le secteur des médias et révèlent que 78 % des marques de médias internationaux utilisent un registrar de noms de domaine pour professionnels, mais que 37 % de ceux-ci seulement ont un registry lock (verrouillage au niveau du registrar) pour protéger leur DNS du piratage.

Plus préoccupant se trouve le fait que 55 % des marques des médias utilisent des DNS professionnels, mais que seulement 3 % ont activé leur DNSSEC. DNSSEC protège contre l’usurpation de DNS (spoofing) ou l’empoisonnement du cache (cache poisoning) qui peut résulter de la prise de contrôle par des hackers d’une session de navigation sur internet ou d’une redirection des utilisateurs vers des sites frauduleux.

Dans le passé récent,  les usurpations de noms de domaine, les modifications non autorisées et les suppressions de noms de domaine essentiels ont mis en lumière le fait qu’une gestion efficace des noms de domaine et  des DNS doit devenir une composante essentielle à l’amélioration du dispositif de sécurité de toute entreprise qui veut assurer sa présence en ligne.

Dans ce dernier rapport nous abordons :

  • Les tendances prises par les médias mondiaux en matière de protection des noms de domaine.
  • Les risques liés au phishing et à la fraude par e-mail.
  • Les recommandations pour se protéger.
  • Et plus encore.

>> Téléchargez notre rapport

Assurez-vous de souscrire aux mises à jour de notre Blog ou suivez-nous sur  Twitter @CSCDBS pour avoir accès à chaque nouveau rapport..

>> Pour des informations supplémentaires sur nos services de cyber-sécurité, cliquez ici.

Secteur des médias : conclusions sur la cyber-sécurité